Haut

Bienvenue dans une maison écologique...

Une maison où il fait bon vivre. Une maison facile à chauffer en hiver et qui reste fraîche en été. En hiver, les larges vitrages participent au réchauffement de l'air intérieur par les apports passifs du soleil. En été, les pare-soleils en osier, le sol en terre cuite et l'inertie de la maison permettent de maintenir une fraicheur certaine à l'intérieur. La combinaison de la ventilation contrôlée et du puits provençal permet d'approvisionner en air tempérée en hiver (12° environ) afin de limiter les besoins en chauffage et de rafraîchir l'intérieur en été (21° max), une climatisation naturelle. La sur-isolation nous protège des fortes chaleurs estivales et le moindre apport de chaleur en hiver (cuisine, TV, éclairage) devient significatif et limite le recours au chauffage conventionnel. C'est le principe de la maison bioclimatique.

Une maison où l'on se porte bien. Une maison seine construite avec des matériaux qui ne polluent à aucun moment de leur cycle de vie. Depuis leur fabrication jusqu'à leur élimination ou recyclage... Pour la construction, nous avons employé des briques mono mur, du bois, des briques de terre cuites, des briques de terre crue, des plaques de gypse (Fermacell) et du chanvre. Nous avons banni le ciment au profit de la chaux, le liant traditionnel. Pour l'isolation, nous avons utilisé de la ouate de cellulose (papier recyclé), du chanvre, de la laine de mouton, des panneaux de roseaux et du liège. Pour la décoration, nous avons employé des badigeons de chaux, des peintures à la chaux, des enduits en terre, des lasures sans solvant, des huiles naturelles et de la cire. Tous les bois sont des essences locales, Pin de Belesta (Pyrénées), pin maritime, mélèze, peuplier, osier.

Prévenir que guérir... La ventilation contrôlée limite le nombre de poussière en suspension et donc les irritations, la centrale d'aspiration par son système rejette les poussières à l'extérieur. Les peintures et les badigeons à base de chaux ont des vertus antiseptiques naturelles.

La chasse au gaspillage pour limiter notre empreinte écologique... Les appareils ménagers et l'éclairage ont été sélectionnés pour leur faible consommation électrique tout en préservant l'aspect esthétique. L'électricité que nous consommons est 100% d'origine renouvelable. Pour la production d'eau chaude sanitaire, nous avons recours à l'énergie solaire, couvrant théoriquement 80% de nos besoins grâce aux 12m² de capteurs. Pour ce qui est du chauffage dont nous limitons l'utilisation de par la conception de notre rénovation, nous utilisons une chaudière au fuel dont le rendement (PCI) est de 93%. L'étiquette énergétique de notre bâtiment équivaut à B avec une consommation d'énergie de 88kWh/m² selon nos calculs.

En avant le recyclage... Toutes les eaux pluviales sont stockées et recyclées pour l'arrosage. Nous vous proposons le tri des déchets ménagers en vue de la collecte mais aussi le compostage de vos déchets de cuisines afin de limiter notre impact.

Telle est la maison écologique, respectueuse de notre santé et de l'environnement.



Haut bas
rénovation écologique projet de gites écologiques
Rénovation écologique Toulouse, recyclage des matériaux
Rénovation écologique, dalle en chanvre et chaux
Rénovation écologique, ossature ossature bois
Rénovation écologiques, les cloisons sèches
Rénovation écologique un jeu d'enfant
Rénovation écologique et bardage bois








annuaire environnement Terre vivante, l'écologie pratique
     

 

 
 
 
Installateur Panneaux solaires
PageRank Actuel